On The Rocks

Nicolas Bernard (Designer) – Hélène Le Mouellic (Designer) – Franck Weens (UX Design)

Formation : Certification UX (MC11) 2017
Durée du projet : 3 mois
Dossier de conception : https://goo.gl/4gHm1W

Pitch : La seule application de streaming musical live qui sert autant en soirée que chez soi.

Dans le cadre du rebranding de deux de ses clubs et de sa nouvelle activité de diffusion d’évènements en live sur Facebook, l’agence Uzik (Festival Calvi On The Rocks, Communion, Garage…) a fait appel à Gobelins pour réfléchir à de nouvelles formes d’interactivé autour de ses soirées, en vue de fédérer une communauté attachée à sa future marque On The Rocks Paris.

Après avoir étudié les possibilités techniques, le marché actuel et les besoins/freins de la cible, nous avons cherché à développer un dispositif innovant et facilitateur sous la forme d’une application pour smartphone.

 

Nos objectifs :

  • Valoriser les investissements d’Uzik, et la richesse de leurs lieux pour proposer des interactions de qualité.
  • Compenser les limitations techniques par une expérience utilisateur avant, pendant et après les évènements.
  • Inviter le public à participer au voyage, même s’il n’est pas présent sur le lieu.

 

Fonctionnalités principales :

  • Live player audio/vidéo
  • Agenda booking, review des évènements passés
  • Bibliothèque multimédia
  • Photo stories participatives
  • Moments « coup de coeur » à partager sous forme de vidéo premium

Le Feu

Équipe : Maud Butin (Designer), Anthelme Dumont (Développeur), Jacky Fong (Développeur), Adrien Muzyczka (Designer), Léo Ternoir (Designer)

Formation : Master 1 DMII (2017)

Technologies : Unity, Vuforia

Durée du projet : 3 mois

Dossier de conception : Le Feu

Lien : Gameplay

Pitch : Le Feu est un jeu vidéo sur tablettes et mobiles, librement adapté du roman « Le Feu » d’Henri Barbusse. Il raconte le quotidien des soldats durant la 1ère Guerre mondiale, et notamment la vie dans les tranchées.

 

 

Practiceo

Équipe :

Élise Bideau (Directrice Artistique) – Sarah Villelongue (UX Designer) – Anthony Firka (UX Designer)

Formation : MC11 2016-2017

Méthodologie :

  • Recherche primaire et secondaire
  • Questionnaire en ligne / interviews
  • Atelier de co-création avec le commanditaire
  • Personas, Experience Maps, Tri de cartes, User Flows
  • Prototypage avec Sketch et InVision
  • Tests utilisateurs en laboratoire avec du matériel d’eye tracking

Durée du projet : 4 mois

Dossier de conception : Practiceo

Lien : Prototype

Pitch : Centraliser et faciliter le parcours de santé du patient.

Practiceo est une plateforme en ligne de gestion de la relation patients-praticiens, située en Suisse romande. C’est un produit disponible depuis 2015 côté praticiens et cliniques du secteur privé, avec une gestion des rendez-vous, des honoraires, ainsi que la publication auprès des patients de questionnaires médicaux, le suivi des constantes de santé, et une messagerie simplifiée.

Notre mission, travailler sur la plateforme du côté “patients”.

Durant son parcours de santé, le patient est amené à effectuer de nombreuses actions (recherche du praticien, prise de rendez-vous, analyses à faire, prise de médicaments, …). Selon les pathologies, les parcours de santé peuvent devenir complexes, avec des interactions entre plusieurs praticiens, la transmission d’informations par le patient vers différents acteurs, une historisation des traitements et un suivi sur le long terme.

Plus qu’un dossier médical en ligne, Practiceo est l’outil participatif d’accompagnement à la thérapie, il permet au patient d’être acteur de sa santé.

Médias :

Cartel

Équipe :

Jérémie Kornobis (Webdesigner, Développeur) – Christophe Petitjean (Directeur Artistique Communication) – Juliette Temem (Développeuse Front-end) – Andréa Toutain ( Directrice Artistique Digital)

Formation : MC11 2016-2017

Méthodologie :

  • Interviews Guerilla, Shadowing, recherche primaire et secondaire, entretiens avec des professionnels du milieu muséal (professeurs du Cnam Cedric, creative technologist, sémiologue).
  • Ateliers de co-création de l’équipe projet.
  • Prototypage avec Sketch, Invision et Flinto.
  • Guerilla testing du concept en phase préliminaire.
  • Tests utilisateurs du prototype dans le musée avec des lunettes oculométriques.

Durée du projet : 3 mois

Dossier de conception : Cartel-Museum

Pitch :

Cartel, projet de dispositif muséal interactif.

Chaque visiteur de musée découvre une œuvre à sa manière et par là-même la rend unique. Et si le musée vous proposait un kit de visite pour découvrir les œuvres autrement ?

Dans les musées la culture est traditionnellement acquise de manière descendante. L’institution possède le savoir et le visiteur l’acquiert passivement. Cartel a pour ambition de faire du visiteur un acteur de son parcours, et de transformer le musée en un lieu d’échange.

Le dispositif offre tout d’abord un service de médiation universel.
Avec Cartel, il suffit de passer le smartphone ou un des badges NFC fournis sur le panneau avec le nom de l’œuvre. D’un simple geste le visiteur obtient 4 mots-clés pour la recontextualiser, et s’il le souhaite peut les approfondir.

Une fois le visiteur familiarisé avec l’interface, Cartel lui propose de répondre à des besoins identifiés par nos recherches : collectionner les œuvres pour les retrouver plus tard, les découvrir par le jeu, se repérer dans l’espace. Un processus d’engagement progressif les amène à participer et s’exprimer : consultation des réactions des autres visiteurs, micro-interactions, visite ludique, contribution.

Le point-clé est que le dispositif Cartel ne force pas la main du visiteur. Il pique la curiosité en proposant des services adaptés pour l’impliquer à l’instant T et ne pas interrompre sa visite. En focalisant son attention sur ce qui l’entoure et non sur l’interface, l’expérience de visite prime sur la technologie et l’œuvre reste au centre du parcours.

Enfin, Cartel offre la possibilité de prolonger l’expérience chez soi en permettant aux visiteurs de récupérer leurs parcours et de détailler plus précisément un objet qu’ils auraient repéré, avec un site personnalisé post-visite.

Par ailleurs, le dispositif est également bénéfique aux musées : ceux-ci disposent d’un moyen de mieux comprendre et d’optimiser l’agencement et la composition des collections grâce aux retours des visiteurs

Alors, prêt à amplifier le musée ?

Médias