Comment pérenniser le coaching sportif intermédié par le numérique dans un contexte post covid 19 ? > La recherche utilisateur appliquée au « Sport sur Don »

Auteur : Marion Marquet

Formation : Certification UX Design 2020

Durée du projet : 3 mois

Lien vers le mémoire complet : Cliquez ici

Présentation du projet :

Le confinement vécu cette année par l’ensemble de la population mondiale a vu l’émergence de nouveaux usages, accélérant ainsi la transformation numérique de certaines activités. Le sport en fait partie.

En s’intéressant au cas spécifique du « sport sur don » proposé par le collectif « Bouge chez toi » pendant la période du confinement, qui est en réalité du coaching numérique rémunéré par don (rémunération libre), nous essayons de comprendre quels sont les enjeux induits par l’émergence de ce style de service.

> Est-ce que le Don est un bon moyen pour de mettre les gens au sport ?
> Est-ce que le sport numérique répond à des besoins permanents ?
> Le Sport sur Don permet-il de limiter les deux principales difficultés identifiées d’accès à la pratique sportive, à savoir : débuter et maintenir celle-ci dans le temps ?

En étudiant les notions de don, de relation humaine et de coaching intermédié par le numérique lors d’une phase de recherche théorique puis en appliquant des méthodes de recherche utilisateurs avec comme problématique

Comment pérenniser le sport sur don dans un contexte post covid-19 ?

nous essayons de tirer les enseignements utiles à la conception de futurs services favorisant l’aide à distance et d’identifier les moyens de ne pas perdre l’humain dans les interactions digitales (en particulier lors de la pratique sportive dirigée par un coach).

Enseignements principaux issues de la recherche :

1. Pour inciter le début d’une pratique il faut donner un objectif individuel et personnalisé

« Les phrases qui déclenchent des déclics… J’ai le souvenir d’un entraîneur qui m’a parlé de respiration et de comment l’articuler avec le mouvement d’effort, ça a changé beaucoup de choses » M.

2. Pour augmenter la motivation et éviter la lassitude il faut réintroduire l’humain dans les interactions numérique car le principal levier de motivation des utilisateurs : la synergie coach + collectif.

« Les regards complices quand on a beaucoup travaillé, galéré et que ça paye. Les rires et les éclats de joie, parce que dans n’importe quel domaine, c’est toujours pépite de rire » J.

3. Pour maintenir la pratique dans le temps il faut rendre tangible les progrès pour le coach et pour le pratiquant.

« Si je n'ai pas de perspective et de progression, je ne m'y tiens pas » F.
« Aider les gens, ça fait partie de moi, ça me valorise de voir les progrès » V.

Le coaching sportif à distance peut être intéressant :

Si les infrastructures ne sont pas disponibles — Si le tarif est attractif pour le pratiquant et est équitable pour le coach — Si l’utilisateur gagne en temps de déplacement — Si cela lui permet de maintenir sa pratique en cas d’empêchement ou de distanciation sociale — S’il a un contact visuel entre le pratiquant et le coach et qu’ils peuvent alterner avec des séances en présence

Réponses aux questions initiales :

> Le Don, parce qu’il n’est pas bien utilisé, n’est pas un levier permettant de mettre les gens au sport

> Le coaching sportif numérique répond à des besoins permanents

> Le Sport sur Don permet de débuter la pratique sportive chez les débutants mais pas forcément de maintenir celle-ci dans le temps.

Réponse partielle à la problématique :

Pour pérenniser le Sport sur Don dans un contexte post Covid 19 il faudrait revoir l’ensemble de son fonctionnement :

Réintroduire du sens au mot « Don » pour qu’il soit un véritable levier d’attraction + Trouver un nouveau moyen de rémunération équitable pour ne pas dévaloriser le travail des coachs + Essayer d’intégrer les enseignements cités précédemment pour maintenir la pratique dans le temps

La création d’un service phygital peut être une solution mais il reste encore à le créer et à le tester.

Un petit outil « guide des bonnes pratiques » a été initié à destination des personnes souhaitant créer ou faire évoluer un service de coaching sportif à distance rémunéré par « Don ». Ces bonnes pratiques ne sont pas des affirmations, elles restent à tester auprès de divers professionnels. L’idée étant de les faire évoluer au fur et à mesure en fonction des feed-back.

AllSessions

Equipe :

Marine Loth (UX designer/directrice artistique) – Mikael Hakmi (UX/game designer) – Nathalie Caroff (UX/UI designer)

Formation : Certification UX Design (2016-2017)

Durée du projet : 4 mois

Dossier de conception : dossier AllSessions

Pitch :

Faciliter et encourager la pratique du sport

AllSessions est une start-up, créée en 2016, favorisant la rencontre entre sportifs, passionnés par les sports outdoor, via une plateforme internet. Début 2017, elle élargit son offre à l’entreprise et à tous types de sport. Son concept : faciliter l’accès à la pratique sportive des salariés avec une offre sur-mesure, adaptée à leurs envies et contraintes.

Notre mission : unifier la plateforme individuelle (allsessions.club) et le site vitrine à destination des entreprises (allsessions.fr)

A la suite d’entretiens réalisés auprès de 16 utilisateurs potentiels, nous avons réalisé qu’un des freins majeurs à la pratique sportive est le manque de motivation.

La plus-value de l’offre : donner la motivation pour se bouger.

L’aspect ludique, par la gamification, et l’esprit d’équipe, par la création d’une communauté, y sont développés. La motivation est renforcée par un accompagnement personnalisé (module d’aide, messagerie et relance par email / sms).