Mile’Up

Equipe : Florence BELZAK (Chef de projet | AMOA SI | Product Owner Freelance) – Marion MARQUET (Directrice Artistique | Graphiste | UI Designer Freelance) – Evelyne TRUONG CASSAN (Ingénieur pédagogique – formation pour adultes)
Formation : MC11 2019-2020

Durée du projet : 6 mois

Dossier de conception : DOSSIER PROJET

Pitch : Mile’Up, la solution phygitale pour vous faire bouger

Selon l’OMS, 46% des européens ne font pas d’activité physique. Ce manque d’activité est le 4ème facteur de risque de mortalité dans le monde. Peut-être vous demandez vous si vous rentrez dans ce cadre. Si vous êtes assis plus de 8h par jour et que vous faites moins de 2h30 d’activité physique régulière par semaine, pendant au moins 10 minutes d’affilées… c’est le cas.

Mais, autant il est simple de savoir si on passe environ 8h par jour assis, autant, il est plus compliqué de savoir si notre niveau de pratique d’activité physique est suffisant et ce, particulièrement, quand on ne pratique pas d’activité physique dans un cadre structuré. 

Mile’Up s’adresse en priorité aux personnes déclarant ne pas réussir à pratiquer une activité physique suffisante et qui souhaitent être aidées pour le faire, sans forcément se transformer en sportif « bodybuidlé». 

Et si Mile’Up venait directement à votre rencontre pendant un temps masqué pour vous proposer la pratique d’une activité physique ludique, cadrant exactement avec votre temps d’attente, sans nécessiter d’équipement particulier ? Comme par exemple, si vous êtes parent, pendant que vous attendez votre enfant le temps d’une activité périscolaire.

Au travers de ce premier service, Mile’Up souhaite prendre par la main ses utilisateurs, pour leur montrer qu’ils sont capables de pratiquer une activité physique, sans nécessairement transformer leur planning quotidien et leur proposer d’autres solutions flexibles et adaptables pour les inciter à pratiquer.

Au-delà de ce programme ambassadeur et pour les guider dans cette démarche, nous leur proposons une application compagnon. Ils y trouveront des activités regroupées par thèmes, pouvant se pratiquer en famille ou entre amis, avec toutes les informations nécessaires à la pratique. 

Cette application permettra d’inviter facilement des proches, des amis, des collègues,… pour se motiver et pour que la pratique de l’activité choisie soit aussi l’occasion d’un moment de partage.

Un dispositif de suivi de l’activité physique réalisée sera également proposé au travers de l’application pour que les utilisateurs puissent visualiser concrètement leur niveau d’activité. Les messages diffusés sont encourageants et bienveillants, afin de redonner confiance aux utilisateurs et leurs donner envie de continuer à pratiquer…pour que cela devienne une habitude de vie.

Qui vient bouger avec nous ?


Projet Excel Place

Notre équipe :

  • Delphine BINOS, chef de projet digital
  • Virgile CHARDIN, chef de projet marketing
  • Delphine UGUEN, UX Strategist & Researcher
  • Alexia SCHLUMBERGER, chef de projet digital

Formation : Certification UX Design (MC-11) 2020
Durée du projet : 6 mois
Dossier de conception : projet Excel Place
Affiche : concept Test & Learn

Pitch

Les dirigeants d’hôtels premium (4 étoiles et palaces) sont confrontés à des attentes toujours plus grandes de la part de leur clientèle. Dans un monde changeant, où les technologies, les services et les mentalités évoluent sans cesse, le manque de temps est un réel frein pour répondre à ces attentes. Les hôteliers peinent en effet à évaluer les services (novateurs ou non) mis en place dans leur établissement.

Notre proposition

Une démarche, un outillage complet d’évaluation et d’amélioration prête-à-l’emploi à destination des hôteliers. Grâce a ce service, l’hôtelier pourra simplement améliorer l’un de ses services, ou innover.

Comment ça marche ?

Tout commence par une boite mystérieuse, qui est envoyée à l’hôtelier afin de lui permettre de découvrir le service, et de définir lui-même le reste de la marche a suivre. Souhaite-t-il innover ? Souhaite-t-il améliorer l’existant ? C’est à lui de se positionner en fonction de ses besoins, et se faire accompagner dans le cadre d’une démarche UX.

Découvrir le contenu de la valise

Projet Les Bons Clics

Equipe

  • Sylvie Badie-Levet, Chargée de conduite du changement THALES
  • Benjamin Viallard, Graphiste LE BON MARCHE
  • Elodie Valentin, Chef de projet BNP PARIBAS
  • Ugo Bendeks, Consultant CAPGEMINI INVENT
  • Margaux Vignal, Manager Conseil ONEPOINT

Formation : Certification UX Design (MC-11) 2020
Durée du projet : 6 mois
Dossier de conception : UX2020_Les_Bons_Clics_dossier.pdf
Affiche : Apprendre l’ordinateur avec Les Bons Clics

Pitch

En France, près de 13 millions de personnes éprouvent des difficultés à utiliser les outils numériques dans leur quotidien. Pour apporter des solutions, Emmaüs Connect a créé l’association WeTechCare, start-up sociale, pour développer des solutions digitales luttant contre la précarité numérique. Nous avons accompagné notre commanditaire WeTechCare dans la refonte de sa plateforme d’inclusion numérique Les Bons Clics. Celle-ci adresse deux cibles : les aidants, salariés et bénévoles de structures d’inclusion numérique via des outils d’évaluation et des ressources pédagogiques ; les apprenants, cible prioritaire des contenus proposés par la plateforme.

Atelier numérique à l’association Relais 59

Comment la plateforme Les Bons Clics peut permettre de former plus de personnes en difficulté avec le numérique ?

Notre démarche

Atteindre une cible, qui ne dispose pas des compétences numériques de base, nécessite la mise en place de parcours utilisateurs adaptés. Nous avons appliqué une méthodologie UX pour accompagner WeTechCare dans la refonte de sa plateforme de formation et maximiser sa proposition de valeur auprès de ses utilisateurs.

La phase de recherche menée auprès de notre panel d’utilisateurs nous a permis de tirer deux enseignements clés quant à l’utilisation de la plateforme :

  • Les aidants utilisent Les Bons Clics avec parcimonie car elle ne répond qu’en partie à leurs besoins en matière de contenus pédagogiques et de fonctionnalités.
  • Les apprenants ne se connectent pas à la plateforme hors structure et privilégient l’accompagnement humain dans leur apprentissage du numérique.

A l’aune de ces constats, nous avons affiné la vision produit pour faire évoluer la lettre de mission initiale qui visait à refondre la plateforme pour permettre aux apprenants d’y accéder en totale autonomie. Nous avons proposé à WeTechCare de faire évoluer Les Bons Clics pour répondre prioritairement aux besoins des aidants – utilisateurs principaux de la plateforme – dans le but d’en faire des référents pédagogiques auprès des apprenants.

L’objectif est de rendre systématique l’utilisation de la plateforme par ces salariés et bénévoles dans le cadre des formations qu’ils animent en structures d’inclusion numérique.

Les entretiens et tests utilisateurs ont permis de fixer une feuille de route articulée autour de trois axes d’amélioration :

1. Fonctionnel : enrichir le périmètre des fonctionnalités proposées par la plateforme pour apporter de la valeur aux utilisateurs aidants et ainsi favoriser son utilisation par ces derniers.

2. Accessibilité et navigation : garantir un parcours affordant pour favoriser l’utilisation de la plateforme par des populations peu à l’aise avec les interfaces numériques.

3. Contenus : enrichir le catalogue de contenus pédagogiques de la plateforme pour apporter de la valeur aux utilisateurs apprenants disposant d’une certaine maturité numérique.

Demain, le développement d’une « web app » nous semble clé pour embarquer un maximum d’utilisateurs apprenants largement équipés de smartphones.

Projet Meetrz

Équipe :
– Raphaël Dellerie, Product manager chezDIGITALinkers, en mission chez SNCF
– Alexandra Dossi, Graphiste DA freelance
– Victoire Faure, Cheffe de projet digital chez AEF info
– Lucas Pierre, Chef de projet digital chez Agence Babel

Formation : Certification UX Design 2020 – Les Gobelins, l’école de l’image
Durée du projet : 6 mois
Dossier : rendu écritproto

Comment aider les hôteliers à optimiser la consommation d’énergie de leur établissement ?

Pitch :  Meetrz est un service, en cours de développement, dédié aux hôteliers pour faire des économies d’énergie en s’appuyant sur les données issues des compteurs électriques intelligents. La demande formulée par le commanditaire du projet est de concevoir une interface du produit adaptée aux besoins des utilisateurs.

Continuer la lecture de « Projet Meetrz »

Projet Iconoci

Équipe : Peggy BOUYON , Guilllaume Fluck, Marie-Christine MICHEL
Formation : UX DESIGN
Technologie : 04/2020
Durée du projet : 5 mois
Dossier de conception : dossier prototype


Ce projet a été réalisé dans le cadre de la certification UX Design. Nous étions 3 d’horizons différents pour accompagner Delphine Quivaux dans la création de son entreprise ICONOCI. ICONOCI c’est quoi? une marque de mode qui crée des vêtements personnalisés à vos mesures. Et bien plus encore. C’est tout un parcours d’achat où les besoins, les envies, la singularité de la cliente sont au centre des attentions pour une expérience unique, chaleureuse et bienveillante.

Comment assumer la double casquette Product Owner – UX Designer au sein d’une équipe agile ?

  • Auteur : Nathalie MARESCOT, Product Owner                                             
  • Formation : Certification UX Design (réf. MC11) · 2019
  • Durée du mémoire : 2 mois                                                                                           
  • Dossier de conception : UX2019_mémoire_MARESCOT_Nathalie

Le Product Owner – UX Designer : l’hybride à 2 cerveaux                        Comment assumer la double casquette Product Owner – UX Designer au sein d’une équipe agile ?

Pitch : Cette problématique est née de plusieurs constats, la complémentarité des rôles PO et UX, les UX et UI Designers qui rencontrent des difficultés à trouver leur place au sein des cycles courts de développement Scrum, l’émergence d’offres d’emploi avec la double casquette PO-UX, une situation personnelle ou je me suis posée la question de : comment faire de l’UX au retour de ma formation tout en préservant ma casquette actuelle ?

  • Méthodologie de recherche :
    • J’ai décidé d’adopter une méthodologie exploratoire avec un entretien semi-directif qualitatif, enrichi d’un exercice de représentation du PO – UX du futur sous forme de super-héros

    • Les objectifs de cet entretien étaient de connaître leur définition des rôles séparés PO ou UX et combinés PO-UX. Puis, leurs attentes ainsi que leurs réticences face à ce rôle hybride
    • J’ai recruté 9 interviewés recrutés dont : 4 profils UX, 3 profils PO, 2 profils Coach Agile
    • Pour rendre tangible les grands enseignements de ma recherche, j’ai conçu le livrable suivant, le persona PO-UX avec ses frustrations et ses attentes
    • Lors des entretiens, j’ai demandé aux interviewés de décrire l’équipe idéale SCRUM avec un PO-UX. En tenant compte des attentes du persona PO-UX, j’ai pu concevoir celle-ci :
  • Conception de la fiche de poste PO Diminué – UX Researcher :
    • J’ai opté pour la construction d’une fiche de poste pour cadrer le périmètre d’intervention du PO-UX et définir ses compétences nécessaires
    • Pour cela, j’ai organisé un atelier de tri de cartes fermé avec 4 profils représentatifs de l’équipe Scrum : 1 PO, 1 BA, 1 DEV, 1 UX
    • Pour aller plus loin, il faudrait challenger cette fiche de poste auprès d’experts en agilité

Introduire la méthodologie UX dans une structure mettant en place une méthodologie de projet transverse métiers.

Challenger l’expérience métier dans le cadre de la mise en place d’une organisation projet au sein du Comité Régional du Tourisme Paris Île-de-France

Résumé :

Le Tourisme évolue et se transforme à travers les époques, des premiers « tours » réservés aux élites, au tourisme de masse : de la pratique culturelle, aux loisirs et à l’expérience visiteur.

Les institutions officielles font face à de profonds changements : une concurrence accrue d’opérateurs privés, géants spécialisés aux budgets importants, une nécessité de recenser et surtout de sélectionner et éditorialiser une offre culturelle et de loisirs toujours plus riche, la rendre visible aux futurs visiteurs afin d’acquérir et fidéliser de nouveaux publics.

Ces changements s’opèrent en transformant l’institution touristique publique en une marque avec une politique de fidélisation des publics.

Pour y répondre l’organisation du Comité Régional du Tourisme Paris Île-de-France change pour lancer des projets inter-disciplinaires s’appuyant sur les différents métiers du Tourisme.

Pour les mener à bien et les alimenter, des processus sont mis en place avec un poids d’organisations passées et l’héritage d’outils antérieurs à destination des visiteurs mais conçus sans eux.

De plus les contenus de nos outils digitaux actuels prennent-ils vraiment en compte les besoins des visiteurs, leurs utilisateurs finaux ?

Comment transformer l’expérience de publication d’un contenu sur un site pour y répondre plus facilement, plus rapidement ?

Approche méthodologique

Pour avancer dans ce projet, j’ai utilisé la méthodologie Design Thinking et travaillé étape par étape en entonnoir. Partant du challenge général questionnant les processus en place pour la publication de contenus, de sa création à la commercialisation d’un produit, problématique par la suite affinée vers un challenge plus spécifique.

(Re)-découvrir les utilisateurs

Ce projet s’inscrit dans le cadre de mon travail avec des collègues connus, dont j’ai une idée assez précise des missions et sur des canaux numériques de diffusion pratiqués quotidiennement. Les cibles des publications au cœur des missions du CRT sont connues et régulièrement interrogées.

Il était important de redécouvrir tout cela.

Dans un premier temps consacré à la découverte, j’ai tenté d’avoir

  • Une meilleure vision du contexte via une recherche secondaire sur le tourisme hier et aujourd’hui,
  • Un profil à jour et juste des utilisateurs internes à ce projet (les membres du CRT) via des entretiens dirigés,
  • Et des utilisateurs externes (les touristes, utilisateurs finaux de nos outils) via des questionnaires exploratoires.

Définir le problème

Enrichi par la matière récoltée dans cette phase de recherche utilisateurs et aux enseignements tirés, un certain nombre d’hypothèses et de freins ont émergé à travers une série d’entretiens avec les différents intervenants de la publication.

Ces enseignements ont permis de faire émerger des problématiques plus précises. Elles ont été rendues visibles au travers d’une journey map qui a permis d’identifier des opportunités d’amélioration.

Générer des idées

Ce travail collaboratif a pris la forme d’un atelier d’idéation et a permis d’établir une meilleure connaissance par les participants des tâches constituantes, l’identification des freins et d’entamer la conception de solutions.

Prototyper des solutions

Le travail de concrétisation devra passer par de multiples étapes de prototypage par itération des différents processus et de ses outils de suivi au sein de chaque équipe.

Tester les solutions

Fragmenter sous forme de multiples prototypes permettra de confronter aux utilisateurs des solutions adaptées à chaque besoins tout en gardant une vue d’ensemble sur la finalité d’amélioration globale. Les enseignements tirés de cette phase seront ensuite présentés au CRT, avec une proposition d’étendre cette méthodologie à d’autres processus et équipes.

L’expression des besoins utilisateurs dans les projets brownfield

 

 

Marc Pastorino Responsable de projet – Business Analyst

Formation : certification UX Design (MC-11) 2019

Durée du projet : 2 mois

Méthodologie : 

  • Recherche documentaire sur l’état de l’art
  • Tri de cartes (fermé) en ligne avec l’outil Proven By Users auprès de la communauté Business Analyst (BA) et UX Designer (UX) du réseau LinkedIn
  • Entretiens avec les collègues UX Designer
  • Analyse des insights avec une grille de lecture basée sur la théorie de l’acteur réseau 
  • Préconisations autour de la collaboration BA UX

Dossier de conception : UX2019_memoire_PASTORINO_marc

Business analysis et UX design, une complémentarité à valoriser

Pitch : Depuis quelques années, les équipes projet font intervenir deux profils qui contribuent aux activités relatives à l’ingénierie des exigences : les analystes d’affaires (BA) et les concepteurs d’expérience utilisateur (UX). 

Leur démarche opérationnelle puise dans des cadres d’intervention quelque peu différents qui ne doivent pas compromettre une collaboration à fort potentiel.

En quoi la conception d’expérience utilisateur diffère t-elle de l’analyse des besoins ? Quels sont les passages de relais possibles entre BA et UX ? A quels moments et dans quelles conditions ? 
C’est bien la complémentarité de leurs travaux qui peut sécuriser la conception puis la réalisation d’un produit en capacité de répondre pleinement aux besoins des utilisateurs et de leur faire vivre une expérience optimale.


Le concepteur d’expérience utilisateur peut être amené à intervenir sur des projets déjà lancés et donc à un moment où les rôles sont déjà distribués ce qui peut s’avérer problématique comme nos premiers retours du terrain nous l’ont indiqué. 

Au delà d’une éventuelle complexité inhérente à ses projets, l’UX doit aussi pouvoir intéresser et traduire les parties prenantes en place pour définir une feuille de route et les mobiliser.


Notre travail est avant tout une prise de recul et de réflexion sur notre pratique que nous cherchons à enrichir. Pour cela, nous avons requestionné les domaines de compétence de l’analyse d’affaires et de la conception d’expérience utilisateur afin d’identifier les zones de convergence entre BA et UX ainsi que les difficultés que leur cohabitation peut poser. 

Notre objectif reste d’esquisser les brins d’une complémentarité efficace de ces profils.

Vous souhaitez en savoir plus sur la problématique d’intervention d’un UX Designer sur un projet système d’information ? 

Cliquez ici

L’expérience collaborateur pour les consultants en agences digitales, cabinets de conseil et ESN

Auteur : Sylvain BIDET
Formation : MC11 2019, Certification UX Design – Les Gobelins, l’école de l’image
Durée du mémoire : 2 mois
Dossier : UX2019_mémoire_BIDET_sylvain

Comment améliorer l’engagement des collaborateurs par la reconnaissance, la valorisation et la transparence.

Pitch :  De nos jours les consultants des agences digitales, cabinets de conseil et  ESN (Entreprise de services numériques)  ne sont pas très engagés vis à vis de leur entreprise , les relations entre collaborateurs / employeurs ont certains  dysfonctionnements qui ne permettent pas cet engagement. De plus, les collaborateurs se tournent plus naturellement vers leurs clients avec lesquels ils passent l’intégralité de leurs temps pour intervenir, en général seul,  sur différents projets avec des implications très limitées concernant des sujets internes au sein de leur entreprise.

Cette étude qui vise à définir les solutions permettant d’améliorer l’engagement des collaborateurs, autrement dit proposer une meilleure expérience collaborateur en utilisant les 3 principales valeurs plébiscitées par les collaborateurs, se base sur la méthodologie Lean UX/UX Design qui permet dans un premier temps,  de recolter et comprendre les besoins des collaborateurs:

  • quels sont leurs irritants,
  • les points négatifs et les positifs de la relation avec leur entreprise,
  • identifier leurs envies,
  • définir l’entreprise idéale avec laquelle  ils aimeraient collaborer.

Et par la suite tester auprès d’eux les 8 hypothèses générées pendant la phase de recherche et d’idéation. Ce qui donne en quelques chiffres:

  • 10 collaborateurs (consultants, managers, directeurs) ont été interrogés en entretien semi-directif/Focus Group
  • 25 collaborateurs dont 11 managers ont participé au sondage en ligne
  • En est ressorti 1 Persona qui souhaite une entreprise libérée où la place du collaborateur serait centrale; mettre en place des solutions liées à ces différents leviers permettraient d’améliorer la cohésion des équipes, la reconnaissance mais aussi le taux d’engagement envers leur entreprise.

Suite à l’analyse de ces retours et la définition des enseignements, le concept qui est proposé est de mettre à disposition des collaborateurs, managers et dirigeants, la plateforme innovante et  collaborative alliant productivité, transversalité, processus et permettant d’attribuer des crédits aux collaborateurs pour rétribuer leurs efforts. Une solution orientée collaborateurs/entreprises qui défini une relation équitable et bénéfique pour les deux parties.

 

 

Pour finir, quelques recommandations sont définies en dernière partie afin de mettre en place rapidement des actions qui permettront aux entreprises d’améliorer l’expérience de leurs collaborateurs.

Comment faire de l’attente client une User Expérience réussie en bijouterie de centre commercial et sur internet ?

 

Formation :  MC11 2019 – Certification UX Design 2019

Technologies, outils :  Enquête contextuelle, Ux research, Customer Journey, Atelier d’idéation, Prototypage, Tests utilisateurs, Lean UX

Durée du projet : 4 mois

Dossier de conception : UX2019_mémoire_AUDIC_emmanuelle

 

PITCH : Nous allons chercher à savoir comment répondre à la problématique d’attente client en magasin et sur le site e-commerce de la marque Histoire d’Or.

Afin de bien cerner cette problématique nous devrons étudier ce que signifie l’attente chez le client. Comment cette attente se traduit s’il existe des symptômes ? Nous chercherons à vérifier si cette attente est perçue et ressentie de la même façon sur le support web (site web) que sur le terrain. A savoir également si les enjeux et les attentes des clients sont les mêmes sur ces deux modes d’achat ?

Pour cela, nous devrons nous rendre sur le terrain afin d’étudier au plus près les échanges clients/ vendeurs. Nous nous renseignerons également auprès de professionnels et experts et auditerons le site Internet en le testant auprès de futurs prospects.

Le benchmark de la concurrence dans le domaine du retail, voir d’autres domaines du e-commerce seront autant de pistes de réflexion pour nous aider dans notre démarche.

Après ce travail de recherche, d’exploration, d’observation, nous chercherons à identifier les axes d’amélioration à mettre en place, dans l’hypothèse de trouver des solutions pouvant soulager le client, le rassurer dans le but de le fidéliser…

Nous mettrons en place des outils permettant de répondre au mieux à ces problèmes.