Joconde

EQUIPE :

Benjamin Dobat : directeur technique
Julien Ferreira : chef de projet
Delphine Joube : UX Designer
Emmanuel Poupa : directeur artistique
Thierry Roussillon : intégrateur

Durée du projet :
3 mois

Technologies utilisées :
HTML – CSS – javascript – PHP

Pitch :
Une majorité de personnes sont réticentes à l’idée de publier leur photo sur un site de rencontre : par timidité, par peur d’être reconnu (par un voisin, un ami, un collègue…), ou parce qu’elles ne se sentent pas à l’aise avec leur physique.
A contrario, les profils non illustrés suscitent soit la méfiance, soit l’indifférence et de ce fait, ils ont très peu de chances d’être contactés.
C’est en partant de ce postulat et en souhaitant trouver une solution à ce dilemme, qu’est née l’idée du site Joconde.fr, qui propose de remplacer les photos des utilisateurs par des portraits virtuels, réalisés grâce à un générateur d’avatars ludiques et décalés.

Grâce au générateur, l’utilisateur peut aussi croquer le portrait de la personne recherchée. Chacun des éléments constituant les portraits numériques des utilisateurs sont indexés dans une base de donnée. Un algorithme est utilisé pour classer par ordre de ressemblance décroissante les différents portraits lors de l’affichage des résultats.

Cette recherche est complétée par un certain nombre d’autres critères (âge, localisation, taille, poids, goûts…) afin d’affiner le profil de la personne recherchée en filtrant les fiches incompatibles. Pour communiquer entre eux, les utilisateurs doivent d’abord envoyer un « sourire » qui, s’il est accepté, autorise l’envoi d’un premier messages et permet d’initier un dialogue.

Enfin, une galerie privée permet également de dévoiler ses photos, au cas par cas, lorsque les utilisateurs se sentent suffisamment à l’aise l’un avec l’autre, pour accepter de se montrer tels qu’ils sont.

       

Resonance

                  

Équipe :  Alexandre Transon  (Développeur) – Fatma Laadhari (Designer) – Bilal Addi (Designer) – Ibrahim Menzel (Développeur)

Formation : BDDI 2017

Technologies : WebGL – JS – Node – WebSocket

Durée du projet : 6 mois

Dossier de conception : Dossier de conception

Lien : http://rsnc.co

Pitch : Resonance est une expérience cinématographique interactive et collaborative.

La ville est en proie à une sombre menace, vous devez tout faire pour y ramener la lumière

Le récit se compose en trois actes. On commence tout d’abord au Crépuscule dans une ville brumeuse, complètement déserte où l’on sent qu’un cataclysme semble se préparer. Puis nous nous réfugions dans une zone abstraite appelé Nuit Blanche, un univers spatial où va se dérouler la majorité de nos péripéties. Et enfin, nous retournerons dans la ville à l’Aube dans une ville beaucoup plus apaisée et lumineuse.

 

Médias :

 

 

 

 

 

 

Centre de Formation des Journalistes

Elisabeth Demerliac (directrice technique),
Ronan Lefrançois (directeur artistique – UI designer),
Caroline Levy-Rossant (chef de projet),
Ripa Manukyan (UX designer)
Mathilde Maufras (Architecte de l’information-UX designer)
Anne Mayeras (UX designer)

Formation : CRPL 2017

Technologies : WordPress-HTML5-CSS3-JavaScript-jQuery-PHP-Ajax

Durée du projet : 3 mois

Dossier de conception : CFJ_CRPL2017_dossier

Lien : http://dev.cfjparis.com
Le site est toujours en pre-prod et sera migré en production fin mai.

Pitch : Le site du CFJ a été réalisé dans le cadre de la formation « Conception et réalisation de produits en ligne » (promotion 2017).

Le contexte :
La refonte de son site internet « www.cfjparis.com » devait répondre à la problématique suivante  :  comment dynamiser le site du CFJ
tout en gardant son image statutaire et institutionnelle ?

Pour revisiter le site du CFJ afin qu’il devienne le reflet de la modernité et du dynamisme de l’école, c’est à dire une institution qui place la pédagogie de terrain au centre de l’accompagnement de ses élèves, il a été nécessaire de :
• travailler sur le contenu existant du site en réalisant son inventaire pour concevoir une navigation adaptée aux besoins des utilisateurs ;
• intégrer le site de l’école W – tout en minimisant sa place actuelle sur la page d’accueil- pour valoriser la dimension digitale de votre offre de formation et fluidifier la navigation ;
• imaginer une charte graphique qui s’inscrive dans les tendances actuelles ;
• simplifier la mise à jour du contenu du site en créant une interface «back-office» simple et intuitive ;
• imaginer une navigation différente selon le profil de l’utilisateur : le CFJ s’adresse à ses publics, nombreux et aux objectifs différents.

Le nouveau site du CFJ se présente comme une visite immersive dans une maison-laboratoire, vivante et créative, où les futurs journalistes expérimentent les nouvelles techniques de médias en pleine mutation.
Des séquences vidéo accompagnent le visiteur dans les principales rubriques de l’arborescence, notamment dans les pages destinées aux candidats, à leurs parents et aux professionnels. Dès la page d’accueil, une visite guidée, reprenant l’ensemble de ces vidéos, fait découvrir les lieux emblématiques de l’école. Elle est calquée sur le parcours de l’étudiant, depuis son entrée dans l’école jusqu’à son insertion professionnelle.

 

 

 

DR SKETCHY Paris

Anne Morel (Directrice artistique/UI Designer) – Olivia Houbert (UX Designer) – Nicolas Serginsky (Directeur technique) – Laurent Debouit (Chef de projet)

Formation : CRPL 2017

Technologies : WordPress-HTML5-CSS3-JavaScript-jQuery-PHP

Durée du projet : 3 mois

Dossier de conception :  Télécharger (62mo)

Lien : www.drsketchy.fr

 

Pitch : Le site de Dr Sketchy a été réalisé dans le cadre de la formation « Conception et réalisation de produits en ligne » (promotion 2017).

Le contexte : Dr Skecthy’s Anti Art School Paris est une société américaine créée à New York en 2005. En 2011, le concept s’est importé en France en créant la branche parisienne Dr Sketchy Paris. L’activité de Dr Sketchy Paris consiste à organiser des ateliers éphémères de dessin de modèles vivants. Dans le but de dépoussiérer les cours de dessin classiques jugés ennuyeux, les modèles sont en costumes historiques et chaque séance de dessin se déroule dans un lieu atypique (un cabaret, un musée…).

Suite à des problèmes techniques, le site de la branche parisienne a été perdu ainsi qu’une partie des images liées aux événements. De ce fait, et dans le but de poursuivre son activité, Dr Sketchy a besoin d’un nouveau site web.

Notre réalisation : le site tourne autour de deux fonctionnalités majeures qui sont l’inscription aux événements et le partage de dessins réalisés. Il contient un espace membre ou chacun peut partager ses réalisations, ses infos et sites personnels et une galerie photo par événement. Beaucoup d’automatisations ont été mises en place afin de faciliter la gestion du site et de limiter les contributions de l’équipe gérante. Le graphisme du site est centré sur les notions de dessin et de mystère, tout en restant intemporel.

KCRAFT&CO

Lionel Mallet (Directeur technique) – Lara Huberfeld (Directrice artistique/UI Designer) – Maureen Cros (UX Designer) – Frédéric Weill (Concepteur/Réalisateur multimédia) – Marie-Hélène Bougeret (Chef de projet)

Formation : CRPL 2017

Technologies : WordPress-HTML5-CSS3-JavaScript-jQuery-Ajax-JSON-PHP

Durée du projet : 3 mois

Dossier de conception : télécharger (PDF 64 Mo)

Lien : www.kcraftco.fr

Pitch : Le site de KCRAFT&CO a été réalisé dans le cadre de la formation « Conception et réalisation de produits en ligne » (promotion 2017).

KCRAFT&CO est une société de production indépendante qui fait à la fois de la télévision, du cinéma et du conseil.

Pour KCRAFT&CO, il est aujourd’hui indispensable d’avoir un site web pour exposer son travail, ses productions, les diffuseurs qui lui ont fait confiance mais aussi les sociétés qui ont fait appel à elle pour une activité de conseil.

Le site de KCRAFT&CO est le reflet de cette citation d’Egdar Degas « Je voudrais être illustre et inconnu ». Les deux producteurs, Maryvonne Le Meur et Guillaume Godard, entendent, à titre personnel, rester discrets. Être présents sur le web pour exposer uniquement les productions réalisées et donner l’occasion d’éclairer ceux qui travaillent avec eux (comédiens, techniciens, auteurs…).

C’est dans cet esprit qu’est conçu le site, sans superflu, la conception graphique devant toujours servir la fonction.

 

Centre international du photojournalisme

Roland de Courson (chef de projet) – Silvia Cereijo (graphisme et UX design) – Anne Pichon (directrice artistique et UX design) – Anne-Claire Onillon (directrice technique)

Formation : CRPL 2017

Technologies : HTML – CSS – JS – PHP

Durée du projet : 3 mois

Dossier de conception : télécharger (PDF 14 Mo)

Lien : http://photo-journalisme.org

Pitch : le site du nouveau Centre international du photojournalisme (CIP) de Perpignan, institution unique au monde dont la mission est de conserver et de valoriser les photos d’actualité historiques.

Il s’agit d’un des projets de fin d’année de la formation « Conception et réalisation de produits en ligne » (devenue par la suite « Designer et développeur interactif »). Il s’est déroulé de janvier à avril 2017.

L’équipe était constituée de deux graphistes et UX designers travaillant en tandem et d’une directrice technique, provenant toutes trois du milieu artistique et graphique, et d’un chef de projet provenant du monde du journalisme. Cette équipe a tout d’abord revu de fond en comble l’identité graphique du CIP, réalisant un nouveau logo et une charte graphique complète. Le site consiste en un thème blanc WordPress, conçu sur mesure pour le CIP, enrichi de plusieurs extensions telles que Polylang, ACF, Carousel Slider, etc. Des mini-webdocumentaires interactifs, conçus à l’aide de l’application Klynt, présentent les expositions photographiques du CIP.

Le CIP a été créé en 2015 par les organisateurs du célèbre festival de photojournalisme Visa pour l’Image de Perpignan. Il disposait depuis l’été 2016 d’une base de données dans laquelle il stocke peu à peu son fonds photographique. Il souhaitait réaliser, en complément, un site-vitrine pour encourager les photojournalistes à lui confier leurs archives historiques et faire connaître ses activités auprès du public.