L’Envers du décor

L’Envers du décor est une web app qui propose un parcours d’oeuvres urbaines dans les rues parisiennes pour militer contre les dispositifs anti-SDF. L’objectif de ce projet est de rendre visible et de faire prendre conscience qu’il existe des dispositifs destinés à chasser les sans-abris afin de les dénoncer.

Le passant est amené à se déplacer devant les oeuvres pour découvrir leur contenu grâce à notre webapp. Le ton est sarcastique dans la description des oeuvres pour mieux tromper le passant et tourner au ridicule ces dispositifs ainsi que les personnes qui les mettent en place. Nous tournons en dérision le design hostile en créant un décalage entre le fond et la forme dont la rupture va permettre de décontenancer l’utilisateur et ainsi le faire réagir.

On demande à l’utilisateur de se prendre en photo pour mettre en évidence la non-ergonomie de l’assise. Afin de créer un effet de masse autour de ces actions isolées, la photo est directement postée sur Twitter.  Chaque tweet fait office de pétition pour permettre de retirer ces dispositifs sous la pression sociale.




Équipe :

Manon Carrour (designer)
Clara Vigourous (designer)
Alexandre Massé (développeur)
Robin Minervini (développeur)

Formation : DMII 2019 – 1ère année

En savoir plus → consulter le dossier de conception

RESPIRE — Réussir ses études ne devrait pas être une question de survie.

Équipe :

Rémi Caillot (développeur)
Mélanie Ngo (développeur)
Camille Rostoucher (designer)
Xindi Yang (designer)

Formation : DMII 2019 – 1ère année

Technologie :  PixiJS, Web Audio API

Pitch :

RESPIRE est une expérience narrative de cinq minutes sur mobile et tablette, découpée en cinq chapitres, qui met l’utilisateur 24h dans la peau d’une étudiante stressée à la veille d’un examen important.

À l’approche de l’instant fatidique, la tension et le malaise grimpent à travers l’utilisation de nappes sonores angoissantes de plus en plus présentes et de la métaphore visuelle du sable qui vient ensevelir l’écran.

L’immersion est renforcée par l’emploi du son spatialisé et d’un point de vue subjectif, créant une ambiance intimiste propice aux émotions.

Découvrir l’expérience en ligne 

Et pour plus d’informations, découvrez notre dossier de conception

Loue-moi si tu peux !

Loue-moi si tu peux !  est un jeu mobile qui plonge le joueur dans la galère de la location en région parisienne. Le but : trouver un logement en moins de 6 mois. Sacrifices, remises en question… Saurez-vous faire les bons choix pour ne pas finir à la rue ?

 

Relever le défi  → louemoisitupeux.fr

 

Équipe :
Noémie Ey (designer)
Martin Jouvet (designer)
Yann Cherif (développeur)
Audren Mauplot (développeur)

Formation : DMII 2019 – 1ère année

 

 

En savoir plus → Consulter le dossier de conception

 

PRISM

« Dans un futur imaginé, l’entreprise PRISM (Programme de Régulation des Infractions et de Surveillance Mondiale) propose un dispositif qui récolte toutes les données personnelles des utilisateurs. Ces données sont  utilisées pour résoudre des délits, et faire de la société un havre de paix. »

Équipe :
Robin Blanc–Beyne (designer)
Bastien Cornier (développeur)
Mathilde Herard (designer)
Jean Ndoulou (développeur)

Formation : DMII 2019 – 1ère année

PRISM est un jeu mobile (PWA) dans lequel le joueur incarne un salarié du PRISM et doit innocenter ou condamner des suspects qui lui sont présentés.

Aujourd’hui, les entreprises de l’internet convoitent nos données personnelles.  Elles sont récoltées, achetées, échangées et parfois volées. Les GAFAM sont particulièrement sous le feu des projecteurs quant à leur utilisation des data qu’ils amassent. Ces mêmes entreprises investissent massivement dans les domaines de la santé et la recherche en transhumanisme, désirant ainsi gagner accès à nos corps, et nos données les plus intimes. 

Dossier de Conception

REBORN

 

 

Équipe :
Solal Revel (développeur)
Erwann Letue (développeur)
Matthieu Pajot (designer)
Allan Michel (designer)

Formation :  DMII 2019 – 1ère année

Technologie :  Three.js – Vue.js

Objectif :
À l’origine, il nous avait été demandé de réaliser une expérience sur un sujet libre, mais traitée de façon satirique. Léger dans le ton, mais sans concession au niveau du message, pour faire réfléchir, dans un format court (5 minutes). Nous étions libres dans le choix de la technologie, du ou des device(s).

Nous avions 9 semaines en tout pour conduire ce projet jusqu’à la réalisation d’un prototype interactif. Ces 9 semaines ont été ponctuées par plusieurs étapes de recherche et de conception. La première était concentrée sur la recherche utilisateur, la deuxième sur la recherche créative, la troisième sur la scénarisation et la cartographie du parcours utilisateur et une quatrième semaine où nous devions déterminer et poser les différentes spécifications fonctionnelles, techniques et graphiques du projet. Enfin, les 5 autres semaines ont été consacrées au développement de notre prototype.

Constat :
Une majorité de la population est consciente de la réalité du dérèglement climatique et de la nécessité d’achever au plus vite la transition écologique. Au début de ce projet, on s’est donc demandé pourquoi malgré cette conscience collective, la plupart des gens ne sont pas prêts à changer radicalement leurs mode de vie.

La réponse est assez simple : nous ne voyons pas les conséquences de ce dérèglement dans notre quotidien. Nous ne ressentons pas un besoin fort de nous passer du confort que nous avons et nous procure la société de consommation.

Pitch :
Reborn est un jeu de gestion et de survie qui prend place sur une île.
Suite à une série de catastrophes climatiques, l’humanité a pratiquement été éradiquée de la surface de la terre.
Alors que la montée des eaux a englouti la majeure partie des terres, seul un petit groupe de survivants est parvenu à se réfugier sur la dernière île émergée.  Dans Reborn, un joueur contrôle la civilisation, l’autre la nature.
Leur but est de faire en sorte que la civilisation survive le plus longtemps possible.

Cible :
REBORN s’adresse à des personnes âgées entre 15 et 28 ans, habitués à jouer à ce type de jeu et pour qui l’accessibilité au contenu et la rapidité de consommation sont de mise.

DEMO :
https://reborn.land

PLASTICLAND, Bienvenue dans le 7ème continent.

Équipe :
Christine Huang (développeur)
Pauline Stichelbaut (développeur)
Olivier Anani (designer)
Jade Dalloul (designer)

Formation : DMII 2019 – 1ère année

Technologies : Three.js – Vue.js

Brief :
Au lancement de ce projet, le brief était que nous réalisions une expérience sur un sujet et support libre. L’idée était d’emmener les différents groupes à porter un regard critique sur le monde actuel sur un angle satirique à but cathartique. Comme contrainte, notre sujet devait tenir dans un format court de 5 min avec une liberté dans le choix de la technologie.

Contexte :
En 1997, Charles Moore, un explorateur des temps modernes comme Christophe Colon, découvre le dernier continent encore inconnu appelé continent de plastique ou 7ème continent. C’est un large archipel de déchets situé dans le pacifique nord qui fait 6 fois la France.

Problématique :
Pendant nos recherches, nous avons appris que les industriels à l’heure actuelle produisent beaucoup plus de plastique que n’en recycles. Alors y a t-il un double discourt chez les industriels ?

Selon des ONG comme Greenpeace, nous avons dépassé le point de non-retour au vu de la production mondiale de plastiques actuel qui est de 10.1 t par seconde.

Objectif :
A partir de toutes ces informations, on a choisi de mettre en lumière la part de responsabilité des industriels dans la crise actuelle du déchet plastique.

Pitch :
Le concept de notre projet est basé sur 2 faits réelles C’est à dire la découverte du continent de plastique par Charles Moore et la surproduction de plastiques des industrielles. Comme dans le livre, le vieil homme et la mer, cette expérience interactive met en scène un homme âgé (en l’occurrence Charles Moore) qui raconte son voyage dans un lieu insolite à son protégé.

Pour plus d’informations, découvrez notre dossier de conception

Street of Age

Équipe :
Omar Jbara (développeur)
Julien Dargelos (développeur)
Iris Mangin (designer)
Bastien Lepecheur (designer)
Fany Thourain (designer)

Formation : DMII 2019 – 1ère année

Constat :
Les représentations que se font les générations des autres sont souvent empreintes de stéréotypes, confrontant des individus qui ont pourtant partagés les mêmes étapes de vie, comportements et inquiétudes. 

Projet :
Street of Age est un jeu mobile qui a pour but de fédérer ces générations en les rassemblant autour d’un jeu mobile humoristique au ton léger et décalé.

VIEUX vs JEUNES

Ce jeu de combat au tour par tour permet d’incarner des stéréotypés prêts à se battre dans une rue au style rétro-futuriste !

Si tu es :
Rétrophiles ou Nostalgiques des jeux d’acardes des 80’s,
Agacé par les jeunes insolents,
Soulé par les vieux toujours trop lents,
Touché ou non par tous ces clichés,

Viens jouer !  

> Le jeu <

> Document de conception <

> Behance du projet < 

BIENVENÜE

 

Équipe :
Antoine Abbou (développeur)
Nikita Skargovskii (développeur)
Alix Chabagny (designer)
Clara Morineau (designer)

Formation : DMII 2019 – 1ère année

Technologie :  Unity

Objectif : 

À l’origine, il nous avait été demandé de réaliser une expérience sur un sujet libre, mais traitée de façon satirique. Léger dans le ton, mais sans concession au niveau du message, pour faire réfléchir, dans un format court (5 minutes). Nous étions libres dans le choix de la technologie, du ou des device(s).

Nous avions 9 semaines en tout pour conduire ce projet jusqu’à la réalisation d’un prototype interactif. Ces 9 semaines ont été ponctuées par plusieurs étapes de recherche et de conception. La première était concentrée sur la recherche utilisateur, la deuxième sur la recherche créative, la troisième sur la scénarisation et la cartographie du parcours utilisateur et une quatrième semaine où nous devions déterminer et poser les différentes spécifications fonctionnelles, techniques et graphiques du projet. Enfin, les 5 autres semaines ont été consacrées au développement de notre prototype.

Contexte :

Le manque d’accessibilité du métro parisien est au coeur de l’actualité et a fait beaucoup de bruit suite à la manifestation du 26 septembre 2018 organisée par l’APF France Handicap. Le réseau RATP compte 303 stations de métro dont seulement 9 sont accessibles aux personnes handicapées. Cela représente 3% du réseau contrairement au métro de Barcelone accessible à 82%. Le problème est d’autant plus préoccupant puisque la RATP propose un réseau de transports publics.

Pitch :

Bienvenüe est un jeu en 3D de 5 minutes sur desktop, réalisé sur Unity, inspiré
et basé sur la mécanique des puzzle game. Le joueur incarne un personnage muni d’une poussette dans le métro parisien dont l’objectif est d’atteindre la rame du métro à travers un parcours sinueux et peuplé d’obstacles divers. Y arrivera t-il ?

Cible : 

La cible principale de notre expérience est représentée par les 20 – 35 ans, urbains, usagers du métro et amateurs de jeux vidéo.

Tonalité :

Ce manque d’accessibilité est presque invisible pour certains. C’est pour cela que nous avons souhaité exagéré de manière hyperbolique en allant jusqu’à l’absurde. Cette exagération nous permet de créer des situations comiques. Le ton se veut ludique et satirique.

Message :

Il s’agit de faire prendre conscience aux usagers du métro / parisiens / RATP que l’accessibilité est un problème quotidien pour certains, que ce manque d’accessibilité peut devenir un handicap et rendre le quotidien infernal.

Dossier de conception : Format PDF / Keynote

Teaser :  Accéder au teaser

Démo : Télécharger la démo

Toi, Permafrost — Un voyage au cœur de la nature

Scène 2


Équipe :
Eliott Pincemaille (développeur)
Pauline Stichelbaut (développeur)
Olivier Anani (designer)
Cassandre Leguay (designer)

Formation : DMII 2019 – 1ère année

Technologies : Three.js – Vue.js

Brief :
Réaliser une expérience narrative, immersive et impactante autour d’un fait contemporain dans un format court. Le public visé est très présent sur les réseaux sociaux. Il est plutôt du genre volatile et exigeant.

Objectif :
Notre objectif est de mettre en lumière le travail de chercheurs, les solutions des scientifiques et l’approche des populations locales sur le dégel du permafrost. En donnant à l’utilisateur les bases de connaissances sur le sujet nous lui montrons l’étendue du permafrost dans le contexte de la menace climatique actuelle.

Pitch :
On s’intéresse à toi, Permafrost, car tu existes depuis des milliers d’années.
Tes steppes gelées couvrent un cinquième de la surface terrestre.
Tu es immense.
Ta fonte a commencé pour la première fois depuis l’âge de glace,
pourtant on ne t’écoute pas.
Ton dégel libère dans l’atmosphère des gaz à effet de serre,
Si tu te consumais entièrement cela reviendrait à brûler toutes les forêts du monde,
Deux fois.

Quelque-part sur notre Terre, il se réveille. Oserez-vous le rencontrer?

« Toi, Permafrost », un voyage au cœur de la nature.

Durée du projet : 3 mois

Behance : Par ici!

Harder, Faster, Loser – Toki’s war day

 

Équipe :
Omar Jbara (développeur)
Robin Minervini (développeur)
Thibault Callemyn (développeur)
Mathilde Hérard (designer)
Anastasiia Gulenko (designer)

Formation : DMII 2019 – 1ère année

Technologie :  ReactJS – Phaser – Typescript – Mobx

Objectif : 

Ayant principalement une contrainte de temps, l’expérience devait effectivement durer globalement moins de 5 minutes. Il nous est donc venu à l’esprit de proposer un jeu sur mobile et qui se jouerait très rapidement (dans le métro par exemple). En partant de cet état d’esprit, nous avons donc décidé d’opter pour un jeu de type arcade, dans lequel on pourrait enchaîner les parties mais aussi proposer une certaine compétition via un système de scoring et de leaderboards (tableau des meilleurs scores).

Notre objectif primaire était donc de proposer une expérience divertissante, semblable au jeu Wario Ware, en jouant beaucoup sur les contraintes temporelles.

On dispose donc de plusieurs mini-jeux, s’inspirant chacun d’une situation de la vie réelle qui fait écho de près où de loin à la notion de temps. Se frayer un chemin pour avoir son métro ou encore attendre l’ascenseur, d’un air impatient en appuyant à répétition sur le bouton d’appel sont des situations anodines de la vie quotidienne que l’on peut retrouver dans notre jeu, toujours en ayant une approche très décalé et humoristique.

Pitch :

Le temps, c’est de l’argent. Il régit nos vies. Il est celui qui dicte la plupart de nos actions.

Des personnes en viennent parfois même à subir des troubles émotionnels (burnout) tant le temps prends le dessus par rapport à leurs besoins.

On se sent constamment pressé par le temps.

L’omniprésence du numérique et des nouvelles technologies n’a fait qu’accroître ce sentiment.

Il s’agit d’un phénomène qui prendra de plus en plus d’ampleur. Notre projet intervient pour sensibiliser les gens à ce propos en proposant un jeu décalé.

Teaser : 

Jouer au jeu