Le Design au service de l’expérience collaborateur : comment favoriser une EX positive pour les nouvelles recrues ?

Sarah MAUREY

Formation :  MC11 2019 – Certification UX Design 2019

Technologies, outils :  Atelier collaboratif, Entretiens, Shadowing, Analyse de tâche, Audit ergonomique, Atelier d’idéation, Prototype interactif, Tests utilisateurs
Durée du projet : 4 mois
Dossier de conception : UX2019_mémoire_MAUREY_sarah

Pitch : À l’heure où l’importance de l’expérience utilisateur est globalement comprise quand la cible est un client, la situation se complique lorsqu’il s’agit des collaborateurs et de leur environnement de travail. Pour autant, toute personne qui est, ou a déjà été salarié, comprendra l’importance d’une expérience employée positive. Même si les critères ne sont pas les mêmes pour tout le monde, je pense que nous pouvons tous convenir que s’il s’agit de l’endroit où l’on passera probablement au moins un tiers de notre vie, mieux vaut bien si sentir.

Un article de Forbes a qualifié 2018 comme « l’année de l’expérience employée ». Il est donc « grand temps que davantage d’employeurs commencent à y prêter attention ».

Au même titre qu’elles ont adopté une vision client, les entreprises doivent maintenant repenser les modes de travail afin de remettre le collaborateur au cœur de leurs réflexions. Pour que l’entreprise soit un lieu d’épanouissement et de bien-être tout autant que de travail et d’efficacité.

Mais comment pouvons-nous construire et développer une expérience gagnante pour les employés ?

Dans cette étude, nous adopterons une démarche « collaborateur-centric » afin de diagnostiquer et évaluer l’expérience employée des salariés de Sogec. Nos recherches nous amèneront à nous focaliser sur la relation des employés avec leur outil de travail. Nous verrons comment, concevoir avec eux une nouvelle interface adaptée à leurs besoins, va permettre d’améliorer leur expérience collaborateur au sein de l’entreprise.



Comment améliorer la collaboration au sein d’une équipe pluridisciplinaire ?

 


Auteur :
Lucie NOËL : UI / UX Designer
Formation : MC11 2018, Certification UX Design – Les Gobelins, l’école de l’image
Durée du mémoire : 4 mois
Dossier : UX2018_mémoire_NOEL_Lucie

Pitch : Le design thinking au service de l’expérience collaborateur.

Le monde du travail est en pleine mutation, des changements sont notamment nécessaires dans les rapports qu’entretiennent les collaborateurs avec leur entreprise. En effet, nous constatons un fort désengagement des salariés vis-à-vis de leur entreprise. Les raisons sont multiples : des aspirations qui ne sont pas entendues, leur travail et leurs efforts qui ne sont pas reconnus à leur juste valeur, des transformations digitales et structurelles souvent mal vécues, ou encore une surcharge de travail et un tracking constant de leurs moindres faits et gestes…

En réponse à ces problèmes, des approches encourageant l’innovation, la créativité, l’expérimentation, de manière collective en replaçant l’humain au coeur de l’entreprise ont émergé, comme le design thinking. La démarche semble tout à fait adapté pour mener une transformation de manière collaborative et créative. En témoignent diverses expérimentations qui ont permis de véritables innovations.

Prendre connaissance de ces différents exemples pousse à se lancer et à expérimenter, j’ai donc décidé d’entreprendre cette démarche dans l’agence digitale où je travaille actuellement.

Comment améliorer la collaboration au sein d’une équipe pluridisciplinaire ? Pour répondre à cette problématique, j’ai appliqué les 5 phases du design thinking :

  • Explorer : connaître leur ressenti personnel concernant leur l’expérience au travail. J’ai pour cela conçu un journal de bord que l’ensemble de l’équipe a rempli durant deux semaines. Ensuite des entretiens individuels ont permis de creuser certains de leurs problèmes.
  • Cadrer : la matière récupérée lors de la phase d’exploration m’a permis de définir les problèmes puis de les partager avec toute l’équipe pour évoquer avec eux des pistes d’amélioration.
  • Imaginer & Expérimenter : j’ai organisé des ateliers collaboratifs qui ont permis de se focaliser sur certains problèmes identifiés, chacun a pu partager ses idées, nous en avons débattu et en avons fait émerger des solutions.
  • Tester : nous avons appliqué des solutionsimaginées et les avons affinées ensemble suite aux retours de chacun.

L’expérimentation est encore en cours mais j’ai pu confirmer que cette démarche est adaptée à l’élaboration d’une meilleure expérience collaborateur.

Les designers ont un rôle important à jouer dans la conception d’une meilleure expérience collaborateur et plus encore dans le futur des organisations où il y a beaucoup de place pour l’innovation.